Squadrone System lève 3 millions d’euros pour lancer la production d’Hexo+ – scoopé par Ideclik drone vendee

L’accélérateur Startup Maker, pionnier en France dans le concept de l’investissement « Lean Startup », a récemment annoncé la levée de 3 millions d’euros de l’une de ses pépites : Squadrone System. La jeune pousse, créée en mars 2014, commercialise Hexo+, le premier drone autonome capable de suivre une personne lors d’activités sportives et autres déplacements. Cette levée va lui permettre de lancer la phase de production d’Hexo+ et de dresser un plan d’investissement.

Sourced through Scoop.it from: www.maddyness.com

Squadrone System lève 3 millions d’euros pour lancer la production d’Hexo+ scoopit par ideclik drone Vendée

Va-t-on vers la fin du drone de loisir en France scoopé par Ideclik drone vendee

La direction générale de l’aviation civile veut limiter de façon drastique la pratique du drone de loisir qui devra se faire à moins de 50 mètres du sol et dans des lieux soumis à l’autorisation du préfet.

Sourced through Scoop.it from: www.01net.com

Va-t-on vers la fin du drone de loisir en France ?  Scoopit par ideclik drone vendée

Drone MALE : Paris confiant dans les avancées du programme européen

L’Allemagne, la France et l’Italie se disent satisfaites des avancées enregistrées dans la mise en place de l’organisation étatique du programme du futur drone européen de surveillance et reconnaissance.

Belle partie de poker menteur entre les trois États – Allemagne, France et Italie -, qui veulent lancer un drone MALE européen et les industriels pressentis pour participer au programme, Airbus Group, Dassault Aviation et l’italien Finmeccanica. Le président du géant européen dans l’aéronautique civile, Tom Enders, a menacé vendredi de retirer son groupe du projet si les gouvernements nationaux s’ingéraient trop dans la phase industrielle.

« La répartition des tâches doit être faite intelligemment et non pas d’une manière hautement politisée, fragmentée entre les pays », a-t-il tempêté dans une interview au « Financial Times », le quotidien économique britannique où il a pris ses habitudes. « Je n’hésiterai pas à me retirer de projets si j’ai le sentiment que cela mène droit dans le mur », a-t-il précisé.

Un nouveau coup de gueule de Tom Enders – une tactique qu’il maîtrise bien – qui refléterait l’état d’esprit des deux autres industriels, Dassault Aviation et Finmeccanica, selon le quotidien économique « Les Echos », qui a titré ce vendredi « Drone européen : Dassault s’impatiente ». Le délégué général pour l’armement confiant dans le programme

Croisé dans les allées du salon du Bourget, le délégué général pour l’armement (DGA) Laurent Collet-Billon s’est pourtant félicité d’avoir pu constater avec la secrétaire d’État allemande, Katrin Suder, et le général Stefanini, patron du secrétariat général italien pour la Défense (Segredifesa), les avancées enregistrées dans la mise en place de l’organisation étatique du programme.

« Les trois parties estiment indispensable de disposer au plus vite d’une vraie proposition technique et financière, pertinente, pouvant servir utilement de base à la négociation et préparation d’un premier contrat d’études, a-t-il expliqué à La Tribune. Elles se félicitent également du maintien de l’enthousiasme de l’industrie pour ce projet ».

Un budget pour faire quoi exactement

Une fois la décision politique acquise, encore faut-il harmoniser ensuite le besoin capacitaire et le calendrier de mise en service d’un futur drone MALE européen dans les trois armées. « Notre effort en matière de drones de surveillance et d’ISR (Intelligence, Surveillance & Reconnaissance, ndlr) devrait être accentué, avec notamment, dès cette année, le lancement des études relatives au futur drone européen, que la France envisage à l’horizon 2025 avec l’Allemagne et l’Italie », avait déclaré le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lors d’une conférence de presse en mars.

Ce sont sur les études où cela se complique. Car d’aucuns s’interrogent sur l’utilisation des 60 millions d’euros, la somme attribuée aux industriels pour une première étude de faisabilité, via l’OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d’armement). « 60 millions d’euros soit l’équivalent de plusieurs centaines d’ingénieurs pour écrire pour la quatrième ou cinquième fois, des spécifications, c’est curieux », explique-t-on à la Tribune. Car en matière de drone MALE, les industriels ont beaucoup travaillé mais aucun de leurs programmes n’a passé le cap de l’industrialisation (EuroMale, Talarion, Advanced UAV, Mantis/Telemos, Voltigeur…). Le coût de développement du futur drone de surveillance et de reconnaissance de type MALE est estimé à environ un milliard d’euros.

Source: www.latribune.fr

Projet quadricoptere impression3D – Drone VENDEE – 85


1er essai de vol de notre quadricoptère entièrement imprimé avec une imprimante 3d. L’essai est concluant, encore quelques réglages et configurations à faire pour une meilleure stabilité….

Projet quadricoptere impression3D – Drone VENDEE

Un quadricoptère capable de rester éternellement en vol ? drone vendee 85

Les quadricoptères, petits hélicoptères dotés de 4 rotors, jouent un rôle croissant dans l’observation de zones géographiques depuis les airs. Ils ont cependant un défaut majeur…

Sourced through Scoop.it from: www.techno-science.net

Un quadricoptère capable de rester éternellement en vol ? drone #vendee

Les drones au service de l’info – drone Vendée

Ces petits objets volants sont sortis du terrain militaire pour devenir des auxiliaires des chaînes de télévision. D’actualités ou de documentaires, les images produites par drone sont leur nouvelle marotte.

Sourced through Scoop.it from: teleobs.nouvelobs.com

Les drones au service de l’info – drone Vendée

5 choses interdites avec un drone – CNET France

Test 5 choses interdites avec un drone : Les survols illégaux de drone se sont multipliés. Volonté d’enfreindre la loi ou ignorance ? Voici les choses à éviter quand on veut s’amuser avec son drone.

Sourced through Scoop.it from: www.cnetfrance.fr

5 choses interdites avec un drone !

Pourquoi le marché des drones professionnels va exploser

La forte croissance du marché des drones en France s’explique par le bond des ventes de drones de divertissement. Mais leur usage dans les entreprises se développe aussi à vitesse grand V. Parti de rien il y a seulement 3 ans, ce marché pèse aujourd’hui 50 millions d’euros et devrait être multiplié par 10 d’ici quelques années. Zoom sur les secteurs concernés.

Le marché des drones est en train d’exploser. Rien qu’au premier trimestre, le leader français, Parrot, a vu ses ventes de drones s’envoler de 356%, à 34,6 millions d’euros. Son dernier quadricoptère, le Bebop, pourtant dans la catégorie grand public, est « de plus en plus demandé par les professionnels », indique Parrot dans un communiqué annonçant l’obtention de l’autorisation de l’utiliser pour un usage professionnel. De 50 millions d’euros en 2014, le chiffre d’affaires du secteur des drones professionnels devrait doubler à 100 millions d’euros en 2015 et atteindre plusieurs centaines de millions d’ici 5 ans, selon la fédération professionnelle du drone civil. Mais qui sont donc ces entreprises qui gagnent de l’argent en faisant voler des drones ?

 

> Lire la suite : http://bit.ly/1IJyEq0

Sourced through Scoop.it from: www.capital.fr

Pourquoi le marché des drones professionnels va t-il exploser ?

Un drone chauve-souris pour surveiller les sites en construction – Humanoides.fr

Mi-oiseau, mi-avion, ce drone chauve-souris économise son énergie pour voler plus longtemps. Seth Hutchinson et son équipe espèrent que l’appareil soit utilisé pour surveiller les chantiers de construction.

Sourced through Scoop.it from: www.humanoides.fr

Un drone chauve-souris pour surveiller les sites en construction

Robots secouristes, drone-abeille, matériaux intelligents : les … – Industrie et Technologies

Industrie et Technologies
Robots secouristes, drone-abeille, matériaux intelligents : les …
Industrie et Technologies
Parmi elles, un drone-abeille imaginé par la Sustainable Design School de Nice.

Sourced through Scoop.it from: www.industrie-techno.com

Robots secouristes, drone-abeille, matériaux intelligents

See on Scoop.itdrone

Demande d'information

Vous avez un projet de reportage vidéo ou photo aérienne, vous souhaitez une approche financière concernant nos prestations, merci de remplir ce formulaire ou de nous contacter par téléphone au 06.87.27.86.24, nous ne manquerons de revenir vers vous très rapidement. A très bientôt.